«

»

Avr 13

Impacts sur les enfants

Avant de se lancer dans l’aventure du chantier expérimental, les animateurs se sont longtemps interrogés sur le pourquoi de l’affaire. Plusieurs séances de travail ont permis de déterminer les grands objectifs qu’ils souhaitaient atteindre en modifiant leurs habitudes de travail. 

Quelques jours après la fin du chantier, ils mesurent que les impacts sont au delà de leurs espérances. Nous listerons ici les impacts sur les enfants. Dans les articles qui suivront nous listerons les impacts sur les familles, les animateurs, sur les centres de loisirs qui ont participé à l’expérience et enfin, sur les partenaires.

 

Sentiment de liberté très fort quand :
– je propose une activité
– je choisis l’animateur avec qui on fait l’activité et parfois les copains
– je m’’intègre dans une activité en cours
– je fais des activités spontanément, je suis mes envies ici et maintenant, sans contrainte de
finir à tout prix
– je peux me reposer comme je le souhaite, ou je le souhaite et le temps que je le souhaite
– je peux me déplacer comme et quand je le souhaite
– je peux prendre le temps d’observer (c’est aussi considéré comme de la participation)


Sentiment de responsabilité et de fierté quand :
– je propose une activité
– je participe aux discussions pour organiser une activité
– je prends en charge la liste de course, les inscriptions des copains sur mon activité, la
préparation du matériel
– j’anime l’activité
– mes parents se rendent compte que j’ai proposé une activité pour les autres
– je propose des gâteaux, un spectacle aux parents
– je fais visiter le bateau, j’accueille les familles, je fais les courses


Satisfaction du besoin de prendre soin des autres quand :

– les adultes s’appuient sur moi pour débloquer une situation
– je peux proposer de faire des jeux avec les plus petits, leur lire des histoires, les
accompagner à la sieste

 

Des axes de progrès sont également repérés :
– Sentiment de perte de repères, besoin de temps pour comprendre le système surtout pour les
plus petits
Plus généralement, on note un appétit renouvelé pour les enfants de 9 à 12 ans qui désertaient le centre de loisirs : augmentation des effectifs de 200%. On passe de 4 à 19 enfants sur les mercredis.

Appropriation du nouveau fonctionnement et évolution dans la construction des envies :
appropriation hyper rapide
– Proposition ponctuelle plutôt pour soi, pour ses copains avec au départ un objectif de test des
animateurs. Vont-ils réellement permettre de réaliser mon envie ?
– Proposition pour les autres (aussi !) hors copains, familles
– Proposition pour les autres et projetés dans le temps et construite en plusieurs étapes

 

Appropriation du nouveau fonctionnement et évolution dans l’expression des enfants
– Sentiment d’être écouté, accompagné dans ses envies qui, par conséquent, se démultiplient
et se construisent davantage
– Expression par la parole sur les projets et par le corps avec la loge des artistes. On note l’augmentation du nombre de spectacles, 2ème grande réussite du navire d’autant
plus que c’était un axe assez peu développé avant à Ozon.

Le sentiment de satisfaction des enfants est tellement fort qu’ils savent convaincre leurs parents de les inscrire au centre (un peu plus d’1/4 d’effectifs supplémentaires sur les mercredis). Ils sont très attaché au nouveau système. Ils vérifient régulièrement que l’on n’a pas l’intention de revenir en arrière, ils sont les 1er défenseurs de la nouvelle organisation. Ce sont les enfants qui ont convaincu et accompagné les nouveaux animateurs en 2ème semaine et les mercredis.

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils