Le contexte

Ce chantier-école concerne des responsables de secteur ALSH* engagés avec la fédération de la Vienne dans un travail d’échange et d’analyse de pratiques depuis plus d’un an. Deux des
salariés de ce groupe sont particulièrement impliqués dans le déploiement d’une pédagogie institutionnelle au sein de leur propre structure. Leur travail autour d’une démocratie des
enfants, leurs expériences pour accompagner des projets d’enfants au sein de leur ALSH semble constituer une véritable ressource pour le réseau fédéral. En arrière-plan, et c’est
tout sauf un hasard, la fédération de la Vienne semble s’appuyer sur une histoire faite d’engagements réitérés en ce qui concerne les pédagogies émancipatrices dans les centres
de loisirs. Elle s’interroge dès lors sur ses capacités à créer une sorte de « contagion positive » entre structures.

*ALSH : Accueil de loisirs sans hébergement

Plus d’information sur le contexte, dans ce document. 

Source : Matières Prises

Aller au contenu principal